Mes conseils pour préparer les contrôles IEF

Lorsqu’un enfant, en âge obligatoire d’instruction, est instruit à domicile, il fait l’objet de deux contrôles : un de la part de la mairie de la commune de son lieu d’habitation et un de la part de l’éducation nationale de son académie de rattachement.

Cette année, nous avons vécu nos premières inspections avec notre fille ainée Alice.

Le premier contrôle a eu lieu en novembre 2018, quelques jours seulement après la naissance de son petit frère. La visite du maire, ou d’un adjoint au maire a pour but de contrôler les conditions dans lesquelles sont dispenser l’instruction. [Article L.131-10 du code de l’éducation]

Le deuxième a eu lieu en mai 2019. Une conseillère pédagogique et une inspectrice académique sont venus à notre domicile pour un contrôle pédagogique. La première personne à vérifier les acquis d’Alice tandis que la deuxième a pris le temps de discuter avec nous, parents, afin de connaitre nos motivations et notre mode de fonctionnement.

Nous avions reçu les convocations quelques semaines avant les jours J, par courrier.

Mes conseils

Rassurer son enfant

Ces visites étaient des premières pour elle, mais également pour nous. Naturellement, je lui ai donc exprimé mon angoisse, tout en la rassurant en lui disant que j’avais confiance en nous. Nous formons une équipe : elle et nous, ses parents!

Tout au long de l’année, j’ai parlé de ses contrôle avec elle en lui expliquant leurs buts. L’objectif étant qu’elle intègre ces évènements comme faisant partit de son instruction.

J’ai fais le choix de ne pas lui imposer d’évaluations comme elle pu avoir le jour du deuxième contrôle. Tout d’abord, car je ne savais pas exactement moi même ce qu’il allait lui être demandé de faire, aussi car ce n’est pas notre façon de travailler.

J’ai, bien sur, rappeler à ma fille qu’elle avait le droit de se tromper ou de ne pas savoir, qu’elle avait aussi le droit de demander des précisions, de l’aide ou de s’appuyer sur du matériel que nous avons à la maison, et que la conseillère pédagogique était présente pour l’accompagner sur les exercices (comme je peux le faire lors de nos matinées en apprentissages formels) et non pour la juger.

Le cahier de suivi

Je vous ai déjà fait part de ce conseil ICI.

Le cahier de suivi est pour nous un élément indispensable dans notre aventure IEF. Il est tel un tableau de bord où j’inscrit au fil des jours nos travaux, nos apprentissages, nos activités et sorties.

Il existe plusieurs manières de le réaliser, à vous de trouver la votre.

Il sera, en plus d’être un beau souvenir de votre année, un bon support à présenter lors des inspections.

Le planning

Un semainier est un moyen simple et rapide pour présenter votre quotidien en IEF aux inspecteurs.

J’y ai inscris nos matinées en apprentissages formels, mais aussi les activités sportives et artistiques ainsi que nos sorties à la bibliothèque par exemple.

Les supports pédagogiques

Comme écrit sur la lettre de convocation du contrôle de l’éducation nationale, il vous sera demander de mettre a disposition vos supports pédagogiques.

Pour ma part, j’avais pris soin de préparer avec l’aide d’Alice, nos cahiers, manuels ou autre supports, triés par matières. J’avais également disposé quelques travaux manuels à titre d’exemple.

Etre sur de soi

N’est ce pas le meilleur conseil?

Souvent, vous me demandez comment répondre à telle ou telle question des inspecteurs. Soyez vous même!

Répondez franchement, mais toujours avec de la bienveillance! Je vous conseille néanmoins d’éviter les arguments contre l’école traditionnelle : n’oubliez pas tout de même que ces personnes sont des membres de l’éducation nationale… De plus, je pense que les éventuelles raisons religieuses ne concernent que vous.

Sabine

N’hésitez pas à lire le livre d’Isa Lise, qui est une mine d’or si vous vous lancez dans l’instruction en famille : FAIRE L’ECOLE A LA MAISON

 

2 commentaires

Laisser un commentaire